SANTE COVERGIRLS ! – LES SECRETS – Prise de sang – Sang-t Personnalisé

logo-met-fitnessLE SECRET DES COVERGIRLS!

Chose promise chose due :

Comment faire pour être « amanché(e) »  comme les « covers » de magazine!

  1. Aller au lit avec des tranches de concombre sur les yeux
  2. Avant d’installer vos concombres, restez devant votre télé assez longtemps pour pouvoir bénéficier des offres spéciales sur les équipements d’entraînement en super spécial dans les infopubs (style Abtoner ou Shakeweight)
  3. Toujours apporter un magazine au gym pour pouvoir le lire pendant votre cardio
  4. Manger de la salade
  5. Oublier les règles 1 à 4 et ne pas faire confiance à l’information dans les magazines.
    Même ceux étant soi-disant spécialisés dans le domaine. Je ne les nommerai pas mais ils ont une fille ou un gars « ben ben cut » sur la couverture et le titre se lit comme suit : 10 exercices pour voir vos abdos en 5 semaines!

J’exagère mais pas tant que ça. Voici les coulisses des corps de rêves du point de vue de  Mélissa qui décida de faire une compétition de fitness au mois de mai 2012. Temps de préparation, 15 semaines. Voici donc une photo de départ et une photo lors de la compétition ainsi que le tableau illustrant la progression du changement de la composition corporelle.

Montage Avant-ApresWeight loss graphicSuite à la compétition, beaucoup de messages furent reçus via Facebook. Les gens, majoritairement des femmes, voulaient connaître le plan alimentaire que Mélissa avait suivi. Il fallait à tout prix clarifier le cheminement et expliquer comment arriver à cet effet visuel si impressionnant. Alors, voici le récit par celle qui l’a vécu :

« Puisque j’œuvre dans le domaine de l’entraînement et donc de la mise en forme et de la santé, il est très important pour moi de clarifier mon cheminement tant au niveau entraînement que nutritionnel. Je veux à tout prix éviter que des gens croient pouvoir suivre une diète aussi drastique pour en arriver à une perte de poids rapide. Je vois vos commentaires et je dénote que beaucoup de gens sont impressionnés par la vitesse à laquelle j’ai perdu le poids.

Donc, j’ai perdu 32 lbs en 15 semaines c’est vrai. Par contre, je vais reprendre environ 10 lbs dans les prochains jours. Mon corps refera le plein suite aux carences alimentaires que je lui ai imposées. Donc, pour la compétition, pour être définie comme je l’étais, il faut faire subir des carences alimentaires au corps pour qu’il réagisse rapidement la veille et la journée même de la compétition. La journée même de la compétition on peut comparer ma nutrition un peu à celle d’un triathlète en compétition qui se nourrit de “junk food” tout au long du parcours pour avoir de l’énergie rapide. C’est de cette façon que l’on réussit à faire apparaître la définition musculaire et avoir une impression de masse musculaire! Donc, si vous lisez entre les lignes, les gens sur les magazines font la même chose et en plus, les photos se font retoucher.

Ce n’est pas une raison pour manger du “junk food” après votre entraînement, bien au contraire! La nutrition post entraînement est très importante pour vos résultats. Elle sert à restocker vos muscles et aide à la récupération. Du même souffle, je dois aussi vous dire qu’il est important de prendre quelque chose avant l’entraînement. Si votre dernier repas/snack remonte à plus de 2 heures, mangez quelque chose : une pomme avec du fromage, un yogourt avec un fruit, etc. L’important c’est de prendre un peu de glucides (complexes si possible) et de protéines avant et après.

Au fil des ans, j’ai quelques clients qui l’ont appris de force : choc vagal. C’est-à-dire…”J’pense que j’me sens pas bien là” de me dire la personne devant moi avec le regard hagard et le visage blême. C’est à ce moment que j’essaie de deviner à quand remonte leur dernier snack…2, 3, 4 heures… Pour un entraînement du midi, j’ai déjà vu; pas de déjeuner,3 cafés pendant l’avant midi, pas de dîner aussi puisque celui-ci était prévu après l’entraînement. Que dire de plus.

Pour en revenir à moi, je me suis entraînée à raison de 10-12 heures par semaine pendant 15 semaines. Je brûlais entre 500 et 1000 calories pour chacune de ces heures. Si vous avez un moniteur cardiaque ou si vous en avez déjà utilisé un, vous comprendrez l’intensité de ces entraînements. Sinon, dites-vous que la moyenne des gens, lors d’une session de cours de groupe (aérobie, spinning) brûleront près de 500 calories. Les plus intenses iront peut-être jusqu’à 750 et un entraînement standard au gym représente ±300 calories.

Les aliments que je mangeais se retrouvent sur votre menu familial et sont très sains par eux-mêmes. Mais, la liste des aliments était très courte. Je ne pourrais pas vivre sur cette diète à long terme car il me manquerait de variété dans mon menu et donc de certaines vitamines.

Ce qu’il faut comprendre, c’est qu’il y a 3 macronutriments se retrouvant dans la nourriture et c’est la balance de ceux-ci qui est importante: gras, protéines, glucides (sucre). Ça semble simple, mais la majorité de la population ne réalise pas totalement ce qu’elle mange. Trop de protéines, pas assez, trop de sucre, pas assez… Oui, oui, pas assez de sucre ça se peut. Ces diètes miracles qui vous demandent de ne manger que des protéines et pas de glucides (sucre) du tout sont très mauvaises pour vous. Dans certains cas les effets à court terme sont impressionnants, mais à moyen ou long terme, c’est votre métabolisme qui peut être affecté de façon très négative et le regain de poids est fort probable…et plus. Trop peu de protéines et trop de sucres (hydrates de carbone ou carbs) est aussi un problème et je pourrais même ajouter que c’est le problème le plus commun.

Hors saison de compétition, je me nourris d’une variété d’aliments et régulièrement au courant de la journée (± 6 fois par jour). Les mets déjà préparés sont choses rarse sur notre menu. De cette façon, nous contrôlons ce que nous mangeons. Oui on peut se permettre un excès ou deux par semaine mais pas une fin de semaine complète.

Comme dans tous les domaines, un professionnel fait toute la différence. Donc, s’entraîner sans savoir quoi manger, c’est comme mettre de l’essence ordinaire dans une voiture sport qui fonctionne à l’éthanol: les résultats ne seront pas nécessairement au rendez-vous et vous pourrez même l’endommager. Donc  je suggère à tout le monde, qui voudrait faire une vraie différence dans leur mode de vie, de consulter un/une nutritionniste. Un nutritionniste ne vous donnera pas une diète bidon et drastique mais un mode de nutrition que vous pourrez suivre pour le reste de vos jours. »

Alors voilà le récit. Ce qui n’est pas dit c’est le stress émotionnel, les moments de fatigue intense, la planification familiale, la préparation de repas distincts, etc. À son départ pour travailler le matin, et ce à chaque jour, elle transportait une boîte à lunch ayant tous les repas et collations, tous pesés individuellement,  pour cette journée.

Si vous n’êtes toujours pas convaincus de la détermination nécessaire, voici 2 occasions lorsque nous sommes sortis manger au restaurant en emportant le repas de Mélissa. La première, un brunch à la cabane à sucre avec toute la famille (quelle torture!) et la deuxième un « surprise party » dans un gros restaurant où elle avait emmené un gros bol de salade avec poulet et vinaigre balsamique seulement (pas d’huile).

En résumé, les gens sur les magazines sont très souvent des athlètes de haut niveau et ou des professionnels du fitness qui gagnent leur vie à faire ça. De plus, les jours/semaines précédant le photo shoot, ils perdent plusieurs livres avec une alimentation stricte et une déshydratation sévère suivi d’une prise de sucre quelques heures avant. Quelques jours plus tard, ils sont revenus à la normale : leur normale étant très maigre tout de même en comparant avec la population en général.

Maintenant, arrêtez de croire les gros titres sur les pages couverture vous promettant des « super exercices » ou programmes faisant disparaître le gras là ou vous le voulez. Si vous voulez vraiment les connaître, patientez jusqu’au prochain article et je vous dévoilerai tous les secrets. D’ici là, utilisez votre 5.00$ pour vous acheter un gratteux : se sera mieux investi  que dans un de ces magazines!