Archives par étiquette : dent

J’ai la dent sucrée ! Que faire ?

J’ai la dent sucrée ! Que faire ?

Vous avez la « dent sucrée »? Si depuis des années vous terminez vos repas par un petit dessert, il vous est probablement très difficile de vous débarrasser de cette habitude. Que ce soit pour des raisons de santé ou de poids, que diriez-vous d’obtenir un coup de pouce pour modifier cet aspect de votre alimentation?

Tout d’abord, comme pour tout autre changement il est préférable d’éviter les positions trop radicales. Ainsi, visez la modération plutôt que l’élimination complète de vos petits délices sucrés. Face à la privation d’aliments plaisirs le corps se révolte et devient obsédé par ceux-ci. Ne niez pas vos besoins psychologiques et donnez-vous la permission de succomber au plaisir calmement et avec parcimonie.

Pour réduire votre consommation d’aliments sucrés, vous pouvez adopter plusieurs stratégies. La première consiste à réduire le nombre de desserts dégustés au cours de la semaine. La seconde vise à choisir des desserts réduits en sucre. La troisième propose des choix de desserts à valeur nutritive ajoutée. Ainsi, dans la première option vous pourriez passer de dix desserts par semaine à cinq, par exemple. Dans la deuxième, vous choisiriez un dessert sucré avec un substitut de sucre ou une quantité réduite de véritable sucre. La troisième, est de vous poser la question « est-ce que j’ai encore faim ? Est-ce que je peux attendre plus tard pour manger ce dessert ? Enfin dans la dernière, vous cuisineriez vous-même vos desserts dans le but d’y ajouter des ingrédients plus nourrissants.

La dernière option est particulièrement intéressante pour la santé. Les desserts ne sont pas seulement néfastes pour la santé à cause de leur teneur en sucre. Ils le sont également parce qu’ils apportent très peu de vitamines et minéraux et parce qu’ils comportent de grandes quantités de gras. En préparant vos desserts vous-même vous réglez tous les problèmes : vous coupez dans le sucre et le gras tout en ajoutant des trésors de vitamines. Par exemple, vous pourriez ajouter des noix (minéraux), du son d’avoine (fibres), du germe de blé (vitamines), du lait en poudre (calcium), du pablum (fer) ou des fruits séchés (vitamines et minéraux) à vos muffins. Vous prendriez aussi la peine d’y ajouter un coulis de yogourt (calcium) ou de fruits frais (vitamines) à votre chef-d’œuvre. Voici un dessert ordinaire qui vous apporte une valeur extraordinaire!

Bien entendu, la préparation des desserts peut vous apporter un surplus de travail dans la cuisine. Ainsi, choisissez des recettes qui peuvent être préparée en plus grandes portions et être congelées (des muffins, des galettes, des crêpes à garnir à la dernière minute, des gâteaux, des coulis, etc.). De plus, fouinez à l’épicerie pour détecter les bons choix de desserts. Visez les choix qui vous offrent plus de protéines par portions (pour les poudings, par exemple) afin de bien combler votre fringale, qui contiennent moins de glucides (sucres) et de lipides (gras) par portion ou qui vous proposent des ingrédients que vous mangez rarement (des noix, du soya, des fruits, du lait, etc.).

Finalement, gardez en tête qu’une bonne alimentation ne passe pas tant par l’élimination d’aliments que par la modification de vos choix. Gardez le sourire : bien manger ne signifie pas se priver mais tenter de manger davantage d’aliments qui vous nourrissent bien!
Julie Rajotte
Diététiste-Nutritionniste
450.430-1690
info@nutritionem.com
www.nutritionem.com